Le Fonds du Logement inaugure ce lundi les 199 premiers logements du projet Steyls-Delva et pose la première pierre d’un nouvel ensemble de 95 logements sur le même site, accessibles en 2023. Le Fonds du Logement permettra ainsi à quelque 300 ménages d’accéder à la propriété à un coût raisonnable et pourra également leur proposer une offre de crédit hypothécaire adaptée, le cas échéant moyennant une partie du prix différée, leur permettant de financer l’acquisition de leur habitation sur une plus longue durée.

La création d’un nouveau quartier à Laeken

Le projet Steyls-Delva, c’est tout d’abord la création d’un nouveau quartier au cœur de Laeken, qui accueillera 294 logements de qualité mais aussi deux commerces, une crèche et une maison de repos.

Trois nouvelles voiries seront rétrocédées à la Ville de Bruxelles et deviendront des rues communales : les rues de l’Emancipation et de l’Egalité des Droits, ainsi que la rue Eliane Vogel-Polsky, avocate et militante féministe.

Des logements passifs proposés à prix coûtant avec une TVA à 6%

Construit sur l’ancien site industriel « Fourcroy », dans une architecture élégante qui rappelle la Maison de la Radio et ses briques jaunes dans le style Art déco, le projet Steyls-Delva propose aujourd’hui à la vente 199 logements passifs et 184 emplacements de parking. La seconde phase du projet proposera, dès 2023, 95 logements passifs et 75 parkings supplémentaires sur le même site.

Chaque logement, qui se compose de 1 à 4 chambres à coucher, dispose d’une terrasse et d’un emplacement vélo. Les superficies s’étendent de 64 m2 (appartement 1 chambre) à 163 m2 (appartement 4 chambres).

Ces logements acquis par le Fonds du logement sur le marché privé sont proposés à la vente à prix coûtant avec une TVA à 6%, et sont destinés aux ménages relevant des conditions d’accessibilité aux crédits du Fonds, soit des ménages à revenus faibles, modestes et moyens. Les prix proposés démarrent à 174.000 EUR HTVA (appartement 1 chambre) et vont jusqu’à 360.000 EUR HTVA (appartement 4 chambres).

Des formules de crédit hypothécaire pouvant couvrir jusqu’à 120% de la valeur du bien et la possibilité de différer jusqu’à 30% du prix de vente pour les logements vendus dans le cadre du programme de l’Alliance Habitat.

A ce jour, 68 logements ont déjà trouvé acquéreur. Et 60 acheteurs ont pu bénéficier d’un crédit hypothécaire du Fonds du Logement.

Les futurs acquéreurs – et tout candidat propriétaire répondant aux conditions d’accès du Fonds - peuvent en effet introduire une demande de crédit auprès du Fonds. Le Fonds propose des crédits à

des taux fixes variant de 1.7 % à 2.5 %, pour une durée de 30 ans maximum et pour une quotité pouvant atteindre jusqu’à 120 % de la valeur du bien.

Cet ensemble de 294 logements passifs clôture l’identification de l’ensemble des programmes en cours : Plan logement (504 logements), constructions-ventes (350 logements) et Alliance habitat (1.001 logements). C’est aussi la plus importante des acquisitions du Fonds sur le marché privé.

Pour la secrétaire d’Etat Nawal Ben Hamou, « Avec le projet Steyls-Delva, le Fonds du Logement permet à des ménages bruxellois qui ne disposent pas nécessairement d’un capital ou de revenus importants de devenir eux aussi propriétaires d’un bien de qualité au cœur de Bruxelles. L’offre de logements abordables du Fonds et de crédits hypothécaires adaptés aux ménages disposant d’un pouvoir d’achat moins important en fait un partenaire incontournable de la politique de logement abordable que nous souhaitons mener à Bruxelles »

« Le Fonds privilégie l’accès au logement décent par toutes les voies : la plus rapide étant celle du crédit. Il est néanmoins essentiel qu’il continue à développer une offre de logements financièrement accessibles pour le public bruxellois en produisant des logements neufs, si possible dans l’ensemble de la Région, afin d’accroître la mixité socio-économique dans les quartiers » souligne Lieve Lalemant- Scheerlinck, Présidente du Conseil d’administration du Fonds du Logement.

« Le logement est un droit fondamental et la Ville de Bruxelles met tout en œuvre avec le Fonds du Logement et Nawal Ben Hamou, la secrétaire d’Etat au Logement, pour pouvoir offrir des opportunités dignes aux Bruxellois. Il est, plus que jamais, nécessaire que nos citoyens puissent se loger de manière décente à un prix abordable », affirme Philippe Close, le Bourgmestre la Ville Bruxelles.

Contacts presse

Fonds du Logement 
Hélène Tenreira
helene.tenreira@fonds.brussels


Cabinet de Nawal Ben Hamou
Annaïk de Voghel
adevoghel@gov.brussels

Cabinet de Philippe Close
Wafaa Hammich  
wafaa.hammich@brucity.be